Clemens Valens

Précision

À noter également que la valeur en décivolts n'est pas très précise et qu’elle peut être réduite de plusieurs millivolts En réalité, il semble que certaines valeurs n'apparaissent pas, soit parce que l'afficheur indique la valeur mesurée en sortie ou tout simplement parce que l'alimentation ne peut pas produire toutes les valeurs (les deux causes pouvant être simultanées). Par ailleurs je n'ai pas pu obtenir un zéro parfait en sortie, car l'alimentation n'a pas pu descendre au-dessous de 15 mV. Le réglage des décivolts n'est significatif qu'à partir de 30 mV, et au-dessus.

 
PeakTech PSU 6225 A
La PeakTech 6225 A dépasse très légèrement les 5 A spécifiés.

Linéarité

Avec une tension de sortie initiale de 1,00 V, un multimètre permettant de la mesurer et un réglage en volts, j'ai obtenu un graphe parfaitement linéaire jusqu'à une tension de 31 V. C'est à l’évidence 1 V de plus que la spécification de tension maximale. De manière similaire, le limiteur de courant atteint 5,1 A, soit 100 mA de plus que ce qu'annonce le fabricant. La gamme du limiteur de courant n'a montré qu'une très légère imprécision en cas d'augmentation des valeurs.

Conclusion

J'ai utilisé l'alimentation de labo PeakTech 6225 A pendant plusieurs semaines et je n'ai constaté aucune faiblesse. Pour être honnête, je n'ai jamais poussé cette alimentation à ses limites, mais avec sa simplicité d'utilisation, une gamme de réglages satisfaisante et un courant suffisant pour la plupart de mes applications, je considère qu’elle permet de faire du bon travail. Nous avons là une alimentation à un prix accessible, adaptée aux besoins de la plupart des passionnés d'électronique, et notamment ceux disposant d'un espace réduit dans leur labo.
 
3/3
Chargement des commentaires...
articles apparentés