BBC micro:bit

Après la terre, l'air, l'eau et le feu, le logiciel est devenu le cinquième élément de la vie. Contrairement aux quatre premiers, il est le fruit d'un obscur travail humain, songez donc aux millions de doigts martelant des claviers cradingues. Pour tenter de garantir à la population de Grande-Bretagne une capacité cérébrale suffisante pour ses besoins futurs en logiciel, la British Broadcasting Company (BBC) a entrepris d'exploiter le filon de ses jeunes de 11 et 12 ans en offrant à chacun d'entre eux un microcontrôleur BBC micro:bit. Cette carte s'appuie sur des outils gratuits de programmation en ligne conçus pour plaire. La devise est easy & fun. Pour la BBC, cette campagne prenait fin au printemps 2016, une fois les cartes parvenues entre les millions de mains des écolières et des écoliers. Quelques mois après, le micro:bit de la BBC fut mis à la disposition du reste de l'humanité.

 
BBC micro:bit
BBC micro:bit
Le micro:bit est une petite carte à 32 bits alimentée par pile, avec Bluetooth, ce qui en facilite les applications mobiles. Il est compatible avec les outils de programmation et de débogage mbed. Lancaster University propose pour cette carte une belle bibliothèque  qui facilite l'accès aux fonctions. MicroPython n'est pas le moindre de ses atouts.

D'autres pays ont suivi la campagne BBC et se sont engagés dans des projets similaires. La carte Calliope Mini allemande pourrait être la première d'une ribambelle de clones inspirés par le micro:bit et dont l'objectif sera de rendre la programmation plus simple encore qu'avec Arduino.

96Boards

Le 3 juin 2010, Linaro a été présenté au monde par ses géniteurs ARM, Freescale, IBM, Samsung, ST-Ericsson et Texas Instruments. La jeune pousse à but non lucratif s'est engagée à fournir au monde de nouvelles ressources et des lignes directrices industrielles pour la conception de logiciel à code source ouvert avec des System-on-Chips (SoCs) sous Linux. Depuis, Linaro a contribué activement à Linux, et de nombreuses autres sociétés se sont ralliées à cette initiative.

Clairement inspiré du succès du Raspberry Pi, Linaro s'est employé à développer une spécification de matériel ouvert pour plateformes ARM à 32 et 64 bits qui a débouché sur l'initiative 96Boards lancée début 2015. Ce n'est probablement pas une coïncidence si les dimensions de la 96Boards Consumer Edition (CE) sont rigoureusement celles d'une Raspberry Pi 2. C'est la spécification matérielle qui fait la différence : les cartes compatibles 96Boards peuvent être utilisées en production de masse, ce qui n'est pas le cas de circuits conçus ad hoc pour d'autres cartes populaires (hormis le presque oublié Raspberry Pi Compute Module) avec des connecteurs partout où c'était possible.

 
96Boards EE and CE models
Modèles de 96Boards EE et CE 
Il existe à ce jour trois éditions de la spécification 96Boards : Enterprise (EE), Consumer (CE) et IoT (IE). Les premières cartes conformes font leur apparition, comme LeMaker Cello ARM 64-bit Sever Main Board ou le DragonBoard 410c avec le premier processeur long-life Snapdragon 410E de Quallcomm. Elektor travaille sur le sujet.
3/3
Chargement des commentaires...
articles apparentés