• catégorie : Microcontrôleurs
  • Publié en 2/2000 à la page 0
Présentation de l'article

Implémentation du bus I²C

nouvelles instruction pour BASIC MCS-51

BASIC MSC-51 jouit d’une grande faveur mais trahit son âge par l’absence d’instruction de pilotage du bus I2C. Il est heureux que cette variante de BASIC permette d’incorporer facilement des instructions « maison ».Lorsque, il y a plus d’une douzaine d’années, les ingénieurs de développement travaillant chez Intel présentèrent au public l’interpréteur BASIC 8052-AH sur microcontrôleur programmable par masquage utilisé jusque là à titre expérimental, la communication par bus I2C faisait tout juste ses premiers pas. On a donc bien sûr omis de se pencher sur les instructions de commande d’un bus I2C.Il est bien sûr possible de programmer la communication avec le bus I˜ C en se servant des instructions disponibles car le cahier des charges du bus I2C ne spécifie pas de fréquence d’horloge minimale. S’il ne s’agit que de communiquer avec quelques composants I˜ C, il est facile d’inclure les sous-programmes Send Byte, Get Byte, Start et Stop du listage 1 dans un programme. Ces sousprogrammes se servent du port P1.6 comme liaison sérielle de données SDA et du port P1.5 comme liaison sérielle d’horloge SCL. Les circuits externes du microcontrôleur se limitent aux 4 composants de la figure 1. Mais la vitesse de ces « instructions » laisse fortement à désirer.
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Chargement des commentaires