• catégorie : Audio, Vidéo et Musique
  • Publié en 2/2002 à la page 0
Présentation de l'article

L’industrie de la musique protège les CD audio

Adjonction délibérée d’erreurs pour éviter les copies

L’industrie de la musique protège les CD audio
La recopie illégale de CD audio coûte chaque année (et de plus en plus) des sommes colossales à l’industrie de la musique. Un certain nombre de société tentent, à l’aide de techniques de protection raffinées, de protéger leurs CD audio contre les copies pirates. La question que l’on est en droit de se poser est de savoir si ces techniques sont efficaces et si elles servent l’intérêt du consommateur. Cela fait déjà plusieurs années que l’industrie de la musique se plaint de pertes importantes qu’elle attribue aux recopies illégales de CD audio. De nos jours, la plupart des ordinateurs personnels comporte un graveur de CD au nombre de leurs périphériques. Faire une copie de CD pour un membre de la famille ou un voisin est une affaire de quelques minutes avec les graveurs les plus modernes. Ce n’est bien évidemment pas le but de la manoeuvre. Non seulement les fabricants et les distributeurs voient leurs revenus amputés, mais c’est aussi le cas des paroliers, des chanteurs et des musiciens qui font tous de leur mieux pour nous proposer de beaux CD.
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Chargement des commentaires