• catégorie : Mesure & test
  • Publié en 9/2003 à la page 0
Présentation de l'article

Microphone capteur d'infrasons

Avec une capsule à électret peu coûteuse

Microphone capteur d'infrasons
Le prix des microphones capteurs d’infrasons de fabrication industrielle les met hors de portée de l’utilisateur moyen. Mais si la précision ne doit pas forcément atteindre celle d’un instrument de mesure, il reste la possibilité de tirer parti de quelques composants repêchés dans la caisse à bricolage.Un microphone sert à convertir le son en une tension électrique avec la distorsion la plus faible possible. La conversion est effectuée en 2 étapes : acoustique/mécanique par la capsule du microphone, et mécanique/électrique par le transducteur. Les grandeurs caractéristiques d’un microphone sont sa directivité et sa courbe de réponse. La directivité ne nous intéresse que médiocrement, contrairement à la courbe de réponse. Comment contraindre un microphone dont les caractéristiques techniques offrent une courbe de réponse qui ne commence par exemple qu’à 50 Hz de transmettre les infrasons dont la fréquence descend jusqu’à quelques Hertz ? La réponse à cette question nécessite un brin de théorie.
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Chargement des commentaires