• catégorie : Mesure & test
  • Publié en 10/2003 à la page 0
Présentation de l'article

Détecteur de métaux à équilibre inductif

La chasse aux trésors à faible coût

Détecteur de métaux à équilibre inductif
Le projet présenté ici est indubitablement le détecteur de métaux IB (Induction Balance) le plus simple qu’il soit possible de réaliser à l’aide de composants standard. La méthode IB de détection de métal se caractérise par une bonne profondeur de pénétration et effectue une discrimination entre métaux ferreux et non-ferreux.Il existe, dans le commerce, nombre de détecteurs de métaux, mais leur prix les met souvent hors de portée des possibilités financières de tout jeunes et de ceux qui font leurs premières armes dans ce nouveau violon d’Ingres qui ne manquera pas de devenir le leur qu’est la « chasse aux trésors ». Cet article décrit un détecteur de métaux facile à réaliser et ce pour un coût très abordable. |A condition d’être bien réalisé et étalonné correctement, il devrait être en état de détecter sans ambiguïté une petite pièce de bronze de 15 mm de diamètre dans l’air à 70 mm de distance ou une pièce de 25 mm à quelque 120 mm.
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Produits
Fichier Gerber

Le circuit imprimé de cet article est disponible sous forme d’un ou plusieurs fichiers Gerber. Seuls les membres de la communauté d’Elektor peuvent télécharger gratuitement ce(s) fichier(s). Avec ce(s) fichier(s), vous pouvez réaliser vous-même le circuit imprimé ou bien le faire faire.
Si vous souhaitez passer par un service en ligne, nous vous recommandons notre partenaire Eurocircuits. Nous faisons régulièrement appel à Eurocircuits pour nos prototypes et notre production en série.

Extra info, Update
Toute prise par la recherche de trésors potentiels, la personne chargée de la vérification de la désignation des composants ne l'a pas faite avec toute la rigueur nécessaire... La numérotation de certains des circuits intégrés a été intervertie.Le IC1 de la platine est en fait le IC4 du schéma et de la liste des composants, un LM317 partant.Le IC2 de la platine est en fait le IC1 du schéma et de la liste des composants, un 555.De même, le IC4 de la platine est en fait le IC2 du schéma et de la liste des composants, un autre 555.Il n'y a pas d'erreur au niveau de IC3.Désolé pour cette erreur.
Résistances :
R1 = 2kOhm 7
R2 = 470 Ohm
R3,R5,R6 = 100 kOhm
R4 = 4kOhm 7
R7 = 1 kOhm
R8,R10 = 100 Ohm
P1 = potentiomètre 50 kOhm lin.
P2 = potentiomètre 2kOhm 5, lin.
Condensateurs :
C1 = 100 µ F/25 V radial
C2 = 47 µ F/10 V radial
C3 = 10 nF
C4, C6 = 10 µ F/10 V radial
C7-C11 = 100 nF
Semi-conducteurs :
D1 = 1N4001
IC1 = (LM)317T (en boîtier TO220)
IC2,IC4 = 555C, TLC555, 7555 (CMOS)
IC3 = TL071 CP, TL081 CP
Divers :
K1, K2 = bornier encartable à 3 contacts au pas de 5 mm
BZ1 = résonateur piézo passif (AC)
PC1,PC2 = picot
batterie 12 V ou set de 8 piles LR6 (AA)
fil de cuivre émaillé 36-30 SWG (0,2 à 0,3 mm de diamètre), 2 x 50 m
boîtier 109x58x25 mm tel que: 5004-14 (Bimbox )ou 1590B (Hammond)
5 m de câble pour microphone symétrique blindé (2 conducteurs à blindage commun)
Chargement des commentaires