• Publié en 1/2006 à la page 0
Présentation de l'article

Solutions pour contrer les déchets électroniques

Des pionniers verts définissent le marché de demain

Solutions pour contrer les déchets électroniques
La législation européenne en matière de déchets électriques et électroniques entrera intégralement en vigueur en 2006. Les états d’Amérique du Nord sont en train de passer des lois sur le traitement des déchets électroniques. Ces mesures reflètent un problème caché mais grandissant.
Comme ont pu le constater ces derniers temps de nombreux mordus de l’électronique, il est généralement moins coûteux de se débarrasser d’un article de consommation et de le remplacer que de le réparer. Il y a pire. De nombreux produits sur le marché achèvent leur vie en parfait état. Le mordu du dernier gadget électronique se trouve placé devant un dilemme. Faut-il se jeter sur la technique dernier cri au risque de mettre fin à la carrière de produits parfaitement utilisables ? Les principaux responsables sont les fabricants qui supplantent leurs propres produits et techniques à un rythme frénétique. Selon les estimations de l’UE, 4% des déchets ménagers sont des produits électriques et électroniques, et ce chiffre est affligé d’une inflation galopante de 16 à 28% tous les 5 ans.
Les statistiques et les prédictions des organisations écologistes ne sont pas de nature à remonter le moral. Il existe toutefois un courant de pensée qui consiste – plutôt qu’à gémir – à concevoir de nouvelles solutions pour tirer parti du problème des déchets électroniques.
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Chargement des commentaires