Présentation de l'article

Générateur sinusoïdal de référence numérique

Secrets du concepteurs

Générateur sinusoïdal de référence numérique
On a souvent besoin, lors de mesures et de tests, comme signal de référence, d’un signal sinusoïdal de 1 kHz, aussi propre et à la fréquence aussi exacte et stable que possible. L’une des approches les plus utilisées est un oscillateur à pont de Wien. Il est bien évidemment possible, en cette époque du numérique à tout crin, de faire bien mieux : un microcontrôleur fournit un signal à un CNA (Convertisseur Numérique/Analogique) dont le signal de sortie passe au travers d’un filtre passe-bande où il est débarrassé des fréquences de substitution (alias). On obtient ainsi un signal dont la fréquence a la stabilité du quartz, au spectre très propre et à l’amplitude parfaitement stable, caractéristiques très précieuses lorsque l’on doit effectuer des mesures sur des bandes étroites.
Le téléchargement de ce magazine est réservé aux visiteurs enregistrés.
Identification | Inscrivez-vous maintenant !
Chargement des commentaires