• catégorie : Modélisme
  • Publié en 7/2007 à la page 0
Présentation de l'article

Quel cerveau pour mon robot ?

Petit guide pratique

Quel cerveau pour mon robot ?

Plus encore que toute autre réalisation électronique, un robot ne peut aujourd’hui quasiment pas se passer de la présence d’au moins un microcontrôleur pour le piloter. La question de son choix se pose donc tout naturellement et cet article est là pour vous aider dans cette tâche délicate. En effet, si les robots les plus simples peuvent se satisfaire de quasiment n’importe quel type de microcontrôleur programmé dans le langage de votre choix ; au fur et à mesure que la complexité du robot croît, on s’aperçoit que certains circuits sont mieux adaptés que d’autres à une application purement robotique.

Après un court exposé des besoins particuliers qui caractérisent les robots, nous allons donc vous présenter un certain nombre de microcontrôleurs et tenter de mettre en avant leurs points forts dans le cadre d’une utilisation robotique.

Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Chargement des commentaires