• catégorie : Mesure & test
  • Publié en 7/2008 à la page 86
Présentation de l'article

Capteur de température à interface bifilaire

Lorsque l'on a besoin de capteurs de température précis utilisés en plein air, il est judicieux de penser à une isolation galvanique destinée à protéger l'électronique de traitement contre des surtensions lors d'orages. On préférera une transmission numérique du signal à son homologue analogique car elle est moins complexe, plus sûre et qu'elle facilite le traitement. Ici, la transmission du signal et l'alimentation de l'électronique de conversion ne requièrent que deux fils seulement !
Nous utilisons ici un capteur PT1000 capable se supporter des températures largement supérieures à 130 (C (telles qu'on peut les rencontrer sur des collecteurs photovoltaïques). La tension chutant aux bornes du capteur est transmise au AD654, un convertisseur tension d'alimentation fréquence d'Analog Devices. On superpose alors, sur la ligne d'alimentation, des impulsions rectangulaires de fréquence variable fonction de la température, approche qui permet de véhiculer le signal sur de grandes distances sans problème.
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Chargement des commentaires