• catégorie : Microcontrôleurs
  • Publié en 9/2008 à la page 22
Présentation de l'article

Communiquer avec le bus CAN

AdaptateurUSB->CAN compact

Communiquer avec le bus CAN
Bien que le protocole CAN soit un protocole sériel il n'est pas question de le connecter sans plus à (un port sériel) d'un ordinateur. L'adaptateurUSB->CAN tous usages faisant l'objet de cet article constitue une solution compacte et pratique. Le logiciel qui l'accompagne permet de suivre le transfert de données et d'effectuer des traitements tels que filtrage ou enregistrement en un tour de main, ou plus précisément par un clic de souris.
Le protocole CAN (Controller Area Network) prévu à l'origine pour le secteur automobile a fêté ses 20 bougies il y a quelque temps déjà, ce qui ne l'empêche pas de rester d'actualité. Le protocole développé par Bosch a pour but de permettre à des microcontrôleurs et autres systèmes électroniques de communiquer entre eux. Il avait été développé spécialement pour les environnements pollués par des parasites électromagnétiques et utilise à cet effet des lignes de signaux différentiels, ce qui explique que le secteur automobile en soit friand.
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Produits
Extra info, Update

24 septembre 2008

L’article ne donne malheureusement pas les bonnes spécifications du matériel. Voici les bonnes :

- Alimentation par USB ;

- Protection contre les surtensions ;

- Tampon de transmission matériel avec temporisateur d’intervalle pour quatre messages CAN ;

- Le CI PCA82C251 (IC4) ne convertisse pas les signaux CAN de 24 V en TTL, mais le CI peut fonctionner sous une tension de 24 V. Les signaux CAN ont en général un niveau de 1,5 V à 3,5 V.

 

6 octobre 2008

Pour éviter des problèmes avec le logiciel CAN View de Tiny-CAN dû à des librairies de GTK+, téléchargez la dernière version de GTK+ depuis le site officiel de GTK+ : www.gtk.org

Résistances :
R1 = 10 kohm
R2 = 1 kohm
R3 = 120 ohm
RN1 = réseau de 4 résistances de 4 kohm7
RN2 = réseau de 4 résistances de 1 kohm
Condensateurs :
C1 = 10n
C2,C6, C10...C14 = 100n
C3,C9 = 22 (
C4,C5 = 47p
C7,C8 = 33p
Semi-conducteurs :
D1 = SMBJ5V0A
T1 = BSS84
IC1 = FT232RL
IC2 = TPS3825-33
IC3 = MB90F352SPFV
IC4 = PCA82C251T
LD1 = LED 3 mm verte faible conso
LD2 = LED 3 mm rouge faible conso
LD3,LD4 = LED 3 mm jaune faible conso
Divers :
Q1 = quartz 4 MHz
L1 = WE-742792116 ferrite CMS (Würth)
X1 = embase châssis USB 2.0 type B
X2 = connecteur sub-D 9 points
J1,J2 = embase autosécable à 2 rangées de 2 contacts
J3 = embase autosécable à 2 contacts
kit constitué de la platine dotée des composants CMS et des autres composants disponible via Elektor no EPS071120-71
Alternativ:
Bausatz bestehend aus Platine mit vormontierten SMDs sowie allen übrigen Bauteilen: EPS 071120-71

Chargement des commentaires