• catégorie : Hautes fréquences
  • Publié en 1/2009 à la page 14
Présentation de l'article

Du hertzien pour le contrôleur

Expérimentation avec des modules 868 MHz

Du hertzien pour le contrôleur
Il y a pléthore de câbles, surtout s’ils sont enchevêtrés. Des modules hertziens peu coûteux, raccordés sans peine à un microcontrôleur, permettent de transférer des données. Nous avons effectué des essais avec deux ATmega et un programme BASCOM. Ce dernier gère à la fois l’émission et la réception.
Hope-RF offre des modules hertziens peu coûteux. Ils sont basés sur la puce IA4420 de Silicon Labs, un transcepteur universel FSK pour bande ISM. Le composant IA4420 peut être commuté entre 315, 433, 868 et 915 MHz. L’Europe ne reconnaît toutefois que les bandes 433 et 868 MHz. Le circuit d’antenne d’un module Hope-RF est accordé à la bande pour laquelle le module est conçu (figure 1). Elektor s’est décidé pour 868 MHz, plus « calme » que la bande 433 MHz. On peut aussi utiliser ce module à 433 MHz. Toutefois la portée est réduite car l’antenne n’est pas adaptée.
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Produits
Extra info, Update

Caractéristiques des modules

Tension de fonctionnement : de 2,2 V à 5,4 V

Consommation lors de l’émission : 23 mA

Consommation lors de la réception : 14 mA

Plage de fréquence : de 860,48 MHz à 879,51 MHz

Puissance émettrice : jusqu’à 4 dBm (environ 2,5 mW)

Sensibilité : -100 dBm (environ 2 µV)

Taux de transfert : jusqu’à 115,2 kbauds

Excursion de modulation : de 15 kHz à 240 kHz

Largeur de bande du récepteur : de 67 kHz à 400 kHz

FIFO de réception 16 bits

Deux registres 8 bits de données d’émission

Chargement des commentaires