• catégorie : Éducation et Information
  • Publié en 4/2009 à la page 64
Présentation de l'article

Enquête sur un pilote de LED

Une modélisation SPICE prévoit l’effet retard

Enquête sur un pilote de LED

Il y a souvent des choses qui vont de travers lors de l’élaboration d’un pilote de LED. Pour aider le concepteur à s’y retrouver, une simple modélisation SPICE lui exposera les effets de chaque composant sur le résultat final.
Les pilotes de LED de haute luminosité (HB, de l’anglais high brightness) à hystérésis (effet retard) contournent aisément et à peu de frais la complication de réaliser un projet avec un minimum de composants extérieurs. Ils se distinguent des pilotes à fréquence fixe par l’absence d’un oscillateur local qui impose la cadence. Le circuit à hystérésis constitue un système à oscillation spontanée dont la fréquence de commutation dépend de plusieurs paramètres comme la tension d’entrée, celle de sortie et l’inductance. Pas facile pour l’électronicien de cerner les relations qui existent entre ces paramètres et la fréquence de commutation. Du même coup, il aura du mal à déterminer la bonne valeur des composants pour atteindre la fréquence souhaitée, d’autant qu’il préférera que celle-ci soit la plus élevée possible, de manière à réduire la taille des composants extérieurs, la self en particulier.

Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Produits
Chargement des commentaires