• catégorie : Mesure & test
  • Publié en 5/2012 à la page 16
Présentation de l'article

charge fictive pour lampe à LED

antiénergivore pour automobile

charge fictive pour lampe à LED

Sur une voiture, quand vous remplacez une ampoule défectueuse par une lampe à LED qui dure plus longtemps et consomme moins, le témoin de défaut d’éclairage signale une panne, comme si la lampe à LED neuve était déjà morte. C'est parce que la lampe à LED ne consomme pas assez de courant. Le remède expéditif consiste à mettre en parallèle avec la lampe à LED une résistance ballast de quelques ?s seulement. Cette façon de simuler la forte consommation de courant d’une ampoule ordinaire se traduit par une forte dissipation de chaleur. Du coup, le voyant du tableau n’y voit que… du feu, et reste éteint, mais quel gaspillage !

Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Produits
Résistances :
R1, R4 = 6,8 k?
R2, R3, R7 = 1 k?
R5, R12 = 10 ?
R6 = 22 k?
R8 à R11 = 0,47 ? ½ W*
R13 = 0,1 ? 2 W *

Condensateurs :
C1, C2 = 100 µF 35 V, à bas ESR
C3, C4 = 100 nF
C5 = 10 nF
C6 = 1 nF
C7 = 470 pF
C8 = 2,2 nF

Inductances :
L1, L2 = 10 µH, 5 A, Würth type 744711005 ou Conrad Electronics n° 420284
L3 = 100 µH, 5 A, Würth type7447070 ou Conrad Electronics n° 438020

Semi-conducteurs :
D1, D2 = 1N4148
D3 = MBR1045
Z1 = P6KE15A, diode TVS 15 V 600 W
IC1 = UC3845N
T1 = IRFZ48N

Divers :
P1 = 470 ? aj.
cosses 6,35 mm encartables
kit d'isolation thermique TO220 pour D4 et T1
radiateur 10 K/W *
circuit imprimé EPS 110755
Chargement des commentaires