Rédaction Web

La 3D au bout du doigt

31 juillet 2014, 08:00
La 3D au bout du doigt
La 3D au bout du doigt

La souris, invention géniale, domine la façon dont nous interagissons avec des ordinateurs depuis près de 50 ans, et, pourtant, elle est limitée à des mouvements en deux dimensions. L’interaction en 3D n’est pas une idée nouvelle, mais les premières souris capables de détecter leur position dans l’espace manquaient de  résolution. De nombreuses recherches sont en cours. Ainsi Elektor a publié en mai 2014 une interface de commande par gestes, appelée 3D-Pad, avec Arduino, de Jean-Noël Lefebvre.

Les chercheurs de l’Université du Wyoming ont mis au point un dispositif mobile, qu’on enfile comme un dé à coudre, qui peut détecter avec précision sa position dans les trois dimensions et est capable de répondre aux divers gestes préprogrammés de la souris. Il est également petit, pas cher et peut être utilisé avec presque n'importe quel périphérique informatique.

Le dispositif utilise trois types de capteurs différents : un accéléromètre 3D, un magnétomètre 3D et un gyroscope 3D. Le mariage de ces trois capteurs différents permet une meilleure estimation de la position par rapport à des utilisations séparées. En outre, si un même sujet porte plusieurs appareils sur différents doigts, il obtient une interaction tactile en trois dimensions (multitouch 3D).

Pour s’affranchir de la gêne causée par la présence des nombreux fils, les chercheurs américains travaillent sur une version sans fil. Ils escomptent aussi améliorer la précision de ce dispositif définitivement prometteur.


Jean-Noel Lefebvre a découvert les MATLAB & Simulink Support Packages.

Chargement des commentaires
articles apparentés