Elektor Team

Après les sites comparateurs de prix, voici les robots négociateurs

10 décembre 2013, 14:37
Après les sites comparateurs de prix, voici les robots négociateurs
Après les sites comparateurs de prix, voici les robots négociateurs

Les sites de comparaison de prix sont très populaires si l'on en juge par les résultats des moteurs de recherche. Ils vont bientôt voir arriver des concurrents de poids sous la forme de logiciels de négociation de prix reposant sur des moteurs d’intelligence artificielle. Ces logiciels utiliseront des agents virtuels, que leurs auteurs ont appelé les Ninja de la négociation, qui serviront d’intermédiaire entre l’acheteur d’un produit et les vendeurs potentiels.

 

Au moyen d’algorithmes basés sur des règles heuristiques (méthodes de recherche fondées sur l'approche progressive de la solution d'un problème par évaluations successives et hypothèses provisoires), ces agents seront alors censés « négocier » le meilleur prix et le proposeront à l’acheteur qui sera libre d’accepter ou non.

Le recours à la négociation sera gratuit pour le vendeur mais lui sera facturé 0,3 % du prix de vente négocié pour qu’il puisse entrer en contact avec l’acheteur si la transaction s'effectue.

Ces négociateurs ne travailleront pas au hasard car, pour adhérer au système, les vendeurs auront dû leur fournir un certain nombre d’informations au rang desquelles figurent, par exemple la remise maximum acceptable, le fait qu’ils soient prêts à faire des remises lorsqu’un article est resté trop longtemps en stock, ou bien à un acheteur qui est déjà bon client, etc.

Réciproquement, les acheteurs devront préciser le prix maximum qu’ils sont prêts à payer.

 

Le logiciel présentera alors la meilleure offre qu’il aura trouvée, offre que l’acheteur pourra décliner, accepter ou pour laquelle il pourra demander une négociation que le logiciel accomplira alors sur la base des informations fournies par les vendeurs. Le processus se répètera jusqu’à la conclusion de la transaction ou le renoncement de l’une ou l’autre des parties.

Même si tout cela vous semble bien irréel, n’en croyez rien ; les premiers logiciels de négociation sont actuellement en phase de test et devraient faire leur apparition pour Noël.

Chargement des commentaires
articles apparentés