Banc d’essai – Arduino Primo & Primo Core

21 novembre 2017, 11:31
Nous sommes submergés par les offres de kits de développement pour applications connectées ou destinées à l'Internet des objets. Et toutes promettent aux développeurs des outils simples et efficaces. Il est évidemment louable d'apporter du confort aux techniciens, mais les utilisateurs d’applications aiment aussi la simplicité. D'où l'intérêt de l’Arduino Primo qui associe un puissant point d'accès Wi-Fi à des cartes satellites, dotées de moyens de communication Bluetooth. Ajoutez à l’ensemble une interface NFC, et vous obtenez une solution capable aussi d'effectuer une connexion simplifiée, sans contact.

L’Arduino Primo dans son contexte

Développé conjointement par Arduino, Nordic et Dog Hunter, l’Arduino Primo est une création de la communauté Arduino.org, à l'époque sombre du mouvement qui l’a vue se scinder en deux groupes rivaux. De ce fait, la carte Primo n’apparaît pas dans la page « Produits » du site Arduino bien qu'elle soit proposée dans sa boutique.

 
Arduino Primo
Arduino Primo - le grand CI visible ici n'est pas le circuit microcontrôleur principal.

Caractéristiques et périphériques de l’Arduino Primo

L’Arduino Primo conjugue un processeur ARM 32 bits Nordic nRF52 avec interfaces NFC (communication sans contact) et Bluetooth basse consommation (alias BLE / Bluetooth Smart) intégrées, un SoC Wi-Fi Espressif ESP8266 et un émetteur-récepteur infrarouge. Il y a aussi quelques boutons-poussoirs (miniatures), des LED, un buzzer et même un chargeur de batterie.

Dès le premier coup d’œil à la carte Primo, le grand circuit intégré à 64 broches voisin du connecteur micro USB saute aux yeux. Serait-ce le processeur principal ? Eh bien non, il s’agit du circuit microcontrôleur dévolu à la programmation et à la mise au point. Le SoC nRF52 est en fait relégué dans un angle de la carte. En réalité, la carte Primo met trois SoC à la disposition des développeurs :
  1. Le nRF52832 de Nordic, microcontrôleur principal avec BLE et NFC intégrés ;
  2. Le STM32f103 de STMicroelectronics, utilisé pour la programmation et la mise au point sophistiquées des autres circuits microcontrôleurs ;
  3. L'ESP8266 d’Espressif, pour la communication Wi-Fi.
Le grand connecteur USB-B de l’Arduino Uno est remplacé par une LED infrarouge et son récepteur correspondant. Un connecteur micro USB-B situé à proximité assure l'interface USB. La prise d’alimentation traditionnelle a été remplacée par un connecteur pour batterie.

Module Arduino Primo Core

Version simplifiée et circulaire de la carte Primo, le module Primo Core a été ramené à un diamètre de 33 mm. Il n’est doté que du SoC nRF52832, mais lui associe un gyroscope, un accéléromètre et un capteur de température et d’humidité. Alimentée par une pile bouton, cette petite carte permet de créer un nœud IdO, portatif ou non, pour délivrer des données à sa grande sœur Primo grâce à sa connexion internet Wi-Fi. Le circuit de l’antenne NFC est tracé sur une deuxième carte qui vient s'enficher sur la carte principale.

La carte Primo Core n'est pas dotée d'outils de programmation, mais bénéficie de ceux de la carte Primo. Il est également possible d'utiliser les boîtiers de type J-Link.
Chargement des commentaires...
articles apparentés