Jan Buiting

Commande et programmation à énergie radioélectrique !

7 novembre 2017, 11:15
Commande et programmation à énergie radioélectrique - Illustration : Université technique de Delft, Faculté EWI
Commande et programmation à énergie radioélectrique - Illustration : Université technique de Delft, Faculté EWI
La course à la victoire de la Solar Race 2017 organisée par l'université de technologie de Delft a monopolisé toute l'attention et laissé dans l'ombre d'autres technologies de pointe de cette université. Ainsi, en 2016, un programme coopératif de recherche entre l'université de Washington et celle de Delft a permis simultanément de programmer et d'alimenter un microcontrôleur par ondes radio. Ce microcontrôleur n'était pas particulièrement rapide (un contrôleur RISC à 16 bits cadencé à 16 MHz), mais sans l'aide d'une batterie ni d'une alimentation. Imaginez ce que cela donnerait avec version 32 bits à 1 GHz ! Le sans fil était déjà un thème de prédilection pour l'Internet de objets, mais là....

Il y a déjà plus de 10 ans qu'Intel a mis en chantier un projet de plateforme d'identification et de détection baptisé WISP (Wireless Identification and Sensing Plattform) dans lequel Intel Labs essayait de construire un dispositif programmable qui tirait son énergie du milieu ambiant pour les cycles de lecture et d'écriture. Depuis, Texas Instruments a mis au point le MSP430FR5969 qui comporte 64 Ko de FRAM (RAM ferroélectrique) et 2 Ko de RAM classique. La bonne nouvelle : pour l'écriture des données, la FRAM nécessite 100 fois moins d'énergie que les premiers circuits WISP.

Le Dr Przemyslaw Pawelczak de l'université de Delft a poursuivi le développement de la plateforme WISP et créé Wisent, protocole de communication robuste pour les CRFID. Il s'agit d'un système d'identification RF basé sur le protocole UHF-RFID. Ce qui est nouveau avec Wisent, c'est sa capacité à piloter de façon adaptative un mécanisme de limitation de la longueur des trames envoyées par le lecteur, afin de réduire les durées de transmission en fonction des conditions que rencontrent les différents canaux.

Les expérimentations de Pawelczak montrent que Wisent peut être jusqu'à 16 fois plus rapide qu'un équipement non adaptatif équivalent travaillant avec une longueur de mot fixe et aussi permettre un éloignement de l'ordre du mètre. Il a pu programmer par radio des puces CRFID dépourvues de batterie en utilisant l'énergie HF, non seulement pour réveiller la puce et l'alimenter en courant, mais aussi pour la programmer.
 
 
Chargement des commentaires...
articles apparentés