Elektor Team

Contrôleurs DC/DC, abaisseurs : configuration possible à huit canaux

10 décembre 2013, 14:38
Contrôleurs DC/DC, abaisseurs : configuration possible à huit canaux
Contrôleurs DC/DC, abaisseurs : configuration possible à huit canaux

La gestion d’un système d’alimentation d’usage général, à haute intégration, pour les systèmes requérant plusieurs alimentations basse tension peut être assurée par le LTC3375 de Linear Technology Corporation. Ce contrôleur présente huit canaux 1A, indépendants, avec contrôle par interface I2C, une succession souple des événements et la gestion des dysfonctionnements, dans un boîtier compact QFN.

Le LTC3375 comprend huit régulateurs abaisseurs, synchrones, de rendement élevé, avec compensation interne, et un contrôleur LDO, 25 mA, de forte tension et toujours en fonctionnement. Chaque régulateur a sa propre gamme de tensions d’entrée, de 2,25 V à 5,5 V, et une gamme de tensions de sortie de 0,425 V à VIN. Le contrôle par bouton poussoir ON/OFF/RESET, la réinitialisation à la mise sous tension et la minuterie de chien de garde fournissent une séquence de démarrage et une gestion du système souples et fiables.

Le LTC3375 possède un oscillateur programmable, pouvant être synchronisé de 1 MHz à 3 MHz, avec une fréquence par défaut de 2 MHz. Le courant de repos est de seulement 11 µA avec tous les régulateurs DC/DC arrêtés, ce qui accroît l’autonomie sur batterie. Il est idéal pour une grande variété d’applications à plusieurs canaux incluant les systèmes industriels, de l’automobile et des communications.

Les régulateurs DC/DC, abaisseurs, du LTC3375 peuvent être employés séparément ou en parallèle (jusqu’à 4 A par sortie), avec une seule inductance partagée. L’association jusqu’à quatre régulateurs adjacents conduit à quinze combinaisons différentes possibles. Des régulateurs abaisseurs adjacents peuvent être configurés en maîtres esclaves en connectant ensemble leurs broches VIN et SW, et en connectant les ou la broche(s) FB des régulateurs abaisseurs esclaves à l’alimentation d’entrée. Tous les régulateurs à découpage sont compensés en interne et requièrent seulement des résistances de boucle de régulation externes pour fixer la tension de sortie. Ou bien, les tensions de sortie peuvent être fixées via l’interface I2C. Les régulateurs à découpage offrent deux modes de fonctionnement, le fonctionnement en Burst Mode®  (démarrage du mode par défaut), pour un rendement plus élevé aux faibles charges, et le mode PWM continu forcé pour moins de bruit aux faibles charges. L’interface I2C peut servir à la sélection du mode de fonctionnement, du déphasage, de la tension de la boucle de régulation et de la vitesse de montée du commutateur. Les régulateurs abaisseurs possèdent une limitation des courants direct et inverse, un démarrage progressif pour limiter les courants d’appel au moment du démarrage, une protection contre les courts-circuits et un contrôle de la vitesse de montée pour réduire les interférences électromagnétiques.

 

Résumé des caractéristiques : LTC3375

 

  • Contrôleurs DC/DC, abaisseurs, indépendants, huit canaux, configuration possible en maître-esclave, jusqu’à 4A par rail de sortie avec une seule inductance
  • Alimentation d’entrée VIN indépendante pour chaque régulateur DC/DC (2,25V à 5,5V)
  • Tous les régulateurs DC/DC ont une gamme de tensions de sortie de 0,425V à VIN
  • Seuils précis de la broche de validation pour une séquence autonome (ou un contrôle via l’interface I2C)
  • Programmation / synchronisation de la fréquence de l’oscillateur de 1MHz à 3MHz
  • Sélection du déphasage par interface I2C (incrémentation à pas de 90°) par canal
  • Réinitialisation à la mise sous tension, chien de garde par bouton poussoir à durée déterminée
  • Sortie du gestionnaire de la température de la puce
  • Boîtier QFN de 48 broches, 7 mm x 7 mm.

 

Chargement des commentaires
articles apparentés