Détectez la pollution avec votre téléphone tactile

12 novembre 2015, 11:30
En cas de forte pollution de l’air, votre téléphone vous avertira des risques pour vos poumons.
En cas de forte pollution de l’air, votre téléphone vous avertira des risques pour vos poumons.
Le dioxyde d'azote est un composant de la pollution urbaine causée par la combustion de combustibles fossiles dans les moteurs automobiles. Trente minutes d’exposition seulement peuvent causer une inflammation des voies respiratoires. Une mauvaise nouvelle non seulement pour les personnes souffrant d'asthme, mais aussi pour nous tous qui respirons l’air autour de nous.
 
Cependant, l'étain disulfure semble avoir la capacité de détecter le dioxyde d'azote. Un capteur réalisé avec un mince film d'étain disulfure épais de quelques atomes absorbe le dioxyde d'azote présent dans l’air, qui peut ensuite être mesuré. D'autres matériaux attirent le dioxyde d'azote, mais aussi d'autres gaz, alors que l’étain disulfure attire uniquement des particules de dioxyde d'azote ; il fournit donc des résultats plus précis. Un tel capteur, bon marché et facile à miniaturiser, pourrait donc un jour se retrouver dans les téléphones portables.
La divulgation des résultats de ces travaux menés par des Chinois et des Australiens place cette découverte dans le domaine public.

Des capteurs personnalisés peu onéreux qui détectent les niveaux de dioxyde d'azote pourraient un jour équiper les maisons, les voitures et les téléphones tactiles, recueillant des données grâce auxquelles les gouvernements et organisations à but non-lucratif pourraient obtenir des informations sur la qualité de l'air dans les villes et diffuser en temps réel.
Chargement des commentaires
articles apparentés