Elektor Team

Esterix chez les Helvètes (suite et fin)

10 décembre 2013, 14:37
Esterix chez les Helvètes (suite et fin)
Esterix chez les Helvètes (suite et fin)

Avec sa terrasse et sa vue imprenable sur le port (merci Elektor), la chambre 511 que j’occupais était la meilleure de l’hôtel Aulac, situé en front de lac de Genève (aka lac Léman). Cadre idyllique, vue splendide, salle de séminaire spacieuse, terrasse qui nous aurait permis une petite pause café bien agréable... le rêve !
Je dis « qui nous aurait permis » car en fait nous n’avons pas pris le temps de nous poser, tant le rythme de la journée de travail aura été soutenu.  

Tous les participants venus de Suisse mais aussi de France, largement initiés à l’utilisation des microcontrôleurs et à leur programmation dans un langage assembleur ou de haut niveau, étaient impatients de découvrir la valeur ajoutée du BASCOM-AVR. Les maquettes installées la veille ont été appréciées car toutes utilisaient ATM18 + Bascom-AVR. Ainsi les participants avaient d'emblée sous les yeux « ce qu’ils seront capables de faire après l'atelier ».

Les maquettes installées étaient :

  • le panneau d’affichage à 32 matrices de 8x8 à LED bicolores
  • la reconnaissance vocale VRBOT
  • le scanner RGB
  • le système de pointage présenté dans l’article p. 12 et 13 du mois de mars d'Elektor
  • la carte ATM18-DIP qui a déclenché des : ah ouais pas mal !
  • le prototype du VisiOLED (+ les PCB de la version finale) qui a suscité des oh ! ah ! trop bien ! Il m’a permis d’expliquer in vivo l’intérêt du labo d'Elektor qui optimise et valide les projets d’une manière professionnelle. Les participants ont vu que les systèmes sortant du labo d'Elektor étaient de qualité industrielle et pouvaient être utilisés en toute confiance.
     

La première partie de l'atelier s’est terminée à 13h. Au menu du repas : filets de perche et discussions techniques à bâtons rompus. A 14h, toujours sur le même rythme, tout le programme a été abordé dans le détail : cette fois nous avons été jusqu’à câbler les moteurs pas-à-pas ; l’exercice de synthèse a également été mis en œuvre… Au fil de leur progression, l’intérêt des participants pour cette formation ne s'est pas démenti, à tel point que nous avons prolongé jusqu’à 20h15 !

 

 

Deux témoignages reçus par courriel le lendemain confirment la satisfaction générale :

Bonjour,
Ce petit message pour vous exprimer toute ma reconnaissance pour votre formation d'hier. Ce fut une journée de vrai bonheur. Merci de votre générosité ! [...]


« Maintenant que je l'ai suivie, et contrairement à mon impression initiale, j'ai la conviction que le prix de la formation, déplacement compris (je suis venu de Lyon à Lausanne), est en proportion du bénéfice et des connaissances acquises. [...]»


 

Moi aussi j’ai pris un énorme plaisir à l’animer. Merci à vous tous pour toute la confiance que vous m’accordez.

 

Très cordialement,

Grégory Ester aka Esterix

Chargement des commentaires
articles apparentés