Elektor Team

Ils font parler la graisse d'index sur les écrans tactiles

10 décembre 2013, 14:38
Ils font parler la graisse d'index sur les écrans tactiles
Ils font parler la graisse d'index sur les écrans tactiles

Pour découvrir le code de certaines serrures de porte d’entrée appelées fort opportunément « digicodes », il suffit souvent d’observer les traces de crasse laissées sur les touches et autour par les doigts des utilisateurs (évidemment, depuis qu'il n'y a plus de concierge pour faire le ménage !).

Cette technique vient d’être sérieusement modernisée, si l’on peut dire, par des chercheurs de l’université de Pennsylvanie qui en ont même fait une faille de sécurité de certains téléphones à écrans tactiles.

Pour ce faire, ils ont photographié de multiples écrans tactiles de téléphones mobiles fonctionnant sous le système Android et, avec un traitement relativement simple (le plus souvent une accentuation du contraste), ils ont pu reconstituer les déplacements des doigts sur l’écran de l’appareil et, par là même, le mot de passe utilisé qui, sous ce système d’exploitation, est de type graphique.


Cependant, et même si le taux de réussite de leur démonstration a atteint 92 %, ils se sont placés dans une situation idéale en utilisant un « mot » de passe très étalé sur l’écran. Une version plus ramassée du mot de passe aurait sans doute été plus difficile à découvrir en raison de la concentration de la superposition des traces de doigts que cela aurait entrainé.

Quoi qu’il en soit, ces chercheurs soutiennent que leur méthode pourrait être étendue à d’autres appareils à écrans tactiles, tels que des distributeurs de billets par exemple.

La prochaine fois que vous irez chercher de l’argent au distributeur, portez-donc des gants car c’est la graisse naturellement présente à la surface de la peau humaine qui laisse les traces ainsi exploitées.

Chargement des commentaires
articles apparentés