L’hypercondensateur pour concurrencer la batterie au lithium

6 mars 2018, 19:04
L’hypercondensateur pour concurrencer la batterie au lithium
L’hypercondensateur pour concurrencer la batterie au lithium
Avec leurs nouveaux polymères, les supercondensateurs à grande capacité développés par les chercheurs des universités de Surrey et Bristol, associés à l'entreprise britannique Superdielectrics Ltd, pourraient très bientôt remettre en cause la suprématie des batteries au lithium pour le stockage de l'énergie.
 
Il a toujours été captivant de savoir si les évolutions technologiques des supercondensateurs pourraient un jour donner naissance à un composant doté d'une capacité suffisante pour alimenter des moteurs électriques, notamment. En effet, l'un des principaux avantages du supercondensateur réside dans sa capacité à se recharger beaucoup plus rapidement qu'une batterie au lithium.  Ce n'est pourtant que l'année dernière qu’ont été annoncés de nouveaux polymères, avec des propriétés 1000 à 10 000 fois plus performantes que les électrolytes existants.
 

Les résultats les plus récents sont cependant surprenants. Les supercondensateurs les plus classiques possèdent une capacité électrique proche de 0,3 F/cm2 grâce à des électrodes relativement complexes, dotées de surface de contact étendues. En se limitant à des électrodes simples à surface lisse, les chercheurs ont pu obtenir des capacités électriques atteignant 4 F/cm2 grâce aux nouveaux polymères. Mieux, avec des électrodes optimisées en acier inoxydable, ils ont atteint 20 F/cm² !
 
S'il s'avérait possible de reproduire ces résultats de laboratoire dans une production en série, la densité d'énergie atteindrait 180 Wh/kg, supérieure aux performances des batteries lithium-ion. Les supercondensateurs laisseront alors la place aux hypercondensateurs.
 

Comparés aux batteries rechargeables chimiques, les supercondensateurs permettent des courants de charge et de décharge supérieurs, ce qui réduit d'autant les temps de charge et permet potentiellement d'accroître le nombre de cycles. Pour autant, la densité d'énergie n'est pour le moment pas suffisante pour une utilisation pratique au-delà d'une fonction de réserve énergétique.
 

Après ces résultats impressionnants, Superdielectrics Ltd envisage de créer un site de recherche et de production en petites séries. Si tout se passe comme prévu, ces supercondensateurs pourraient bien un jour être utilisés comme batteries pour les appareils mobiles, le stockage d'énergie dans les postes de recharge et même l'alimentation des véhicules électriques.
 
Chargement des commentaires...
articles apparentés