Elektor Team

La radio, ça marche. Essaie les phares !

10 décembre 2013, 14:38
La radio, ça marche. Essaie les phares !
La radio, ça marche. Essaie les phares !

Voici un extrait de communiqué de presse comme nous en recevons de plus en plus, celui-ci d'une société germanique, donc a priori sérieuse, connue jadis sous le nom de Telefunken mais il n'est pas en allemand. C'est du verbiage amphigourique et tautologique :  « RGB LED driver enables multicolour ambient lighting in cars. Infineon Technologies has introduced its LINLED driver family for automotive applications. The new TLD73xxEK system-on-chip devices make it possible to implement attractive multicolor ambient lighting based on RGB (Red-Green-Blue) blending to produce a broad range of interior colors with predefined color points. » [fin de citation]

Il n'y manque que le mot "technology", qu'on aurait pu insérer entre "blending" et "to produce", sans risque d'ajouter (ni retrancher) quelque chose au sens.

 

La traduction demanderait les talents d'un nègre d'homme politique que nous n'avons pas.

 

Les amplis d'autoradio de 2 x 300 W ne sont plus tellement rares aujourd'hui ; on a vu les tubes fluo bleus sous la caisse ; il manquait le plafonnier-boule-à-facettes. C'est donc fait ! L'éclairage intérieur multicolore finira de transformer la voiture en boîte de nuit — au moins pour ceux qui savent danser assis.

La beauté d'un objet technique ne tient pas à la recherche esthétique — ou pire esthétisante —, mais à l'adéquation entre la forme et la fonction. Feu Gébé racontait avec des dessins à l'appui comment la beauté minimaliste du tracteur agricole avait été gâchée par le bricolage d'une cabane de jardin au-dessus du siège, la beauté spartiate de la capote de la 2 CV — du pare-brise avant au pare-chocs arrière— avait été gâchée par une feuille de tôle montée en guise de porte de coffre. Et de dénoncer la récupération de la cabane de jardin et de la porte de coffre par les industriels qui les incorporent à leurs productions.

 

Comment le bricoleur et l'inventeur vont-ils exprimer leur originalité si les industriels standardisent les applications les plus délirantes et les plus inutiles ?

Chargement des commentaires
articles apparentés