Clemens Valens

Ni Linux, ni Python. Oberon, tout simplement.

4 janvier 2016, 11:55
La station de travail OberonStation
La station de travail OberonStation
Roi des elfes sur Terre, lune de la planète Uranus dans le ciel, Obéron est dans le monde informatique un langage apparenté à Pascal et Modula. Jusqu’en 2008, Oberon était également le nom du système d’exploitation basé sur le langage éponyme. Rebaptisé A2 depuis, cet OS mono-utilisateur, multitâche et multi-cœur peut être installé comme OS natif ou comme surcouche d’un système d’exploitation hôte.
 
Le projet Oberon est à code source ouvert et peut servir de point de départ à la construction complète d’un OS pour ordinateur de bureau. Il est suffisamment puissant pour être utilisé dans un environnement de production, et sa conception simple et claire met son implantation et sa maîtrise à la portée d’un seul cerveau. En 2013, Oberon a été implanté sur la carte Spartan 3 FPGA Starter Board de Xilinx, et aussi sur une carte Pipistrello de Saanlima. 2015 a vu la création d’OberonStation, une station de travail reposant sur le FPGA Spartan 3 et conçue pour exécuter l’OS Oberon RISC.
 
Astrobe for FPGA RISC5 est un système de développement gratuit pour Windows (versions 7, 8 et 10) aidant à l’écriture et la compilation croisée d’applications écrites en langage Oberon. Les applications compilées par Astrobe peuvent être exécutées sur un OS Oberon complet ou sur une version embarquée allégée ; elles sont chargées dans le FPGA hôte via une liaison RS-232 rapide.
 
Avant de planter votre drapeau FPGA sur la lune Oberon, lisez l’article Oberon System Implemented on a Low-Cost FPGA Board, écrit par Niklaus Wirth, le créateur du langage Pascal. Vous serez bien armé. [HM]
 
Chargement des commentaires
articles apparentés