PCBite : mesure sur PCB en mains libres

17 July 2019, 08:04
L'électronique que nous aimons est un artisanat souvent solitaire, qui se pratique en fait dans un atelier. Comme tout artisan, l’électronicien aime et soigne ses outils. Il leur reste souvent fidèle, même quand ils ne lui donnent plus entière satisfaction. Il est vrai que ça prend du temps de rester à l’affût de nouveautés et de repérer celles qui apportent une amélioration décisive !
Si vous n'avez que deux mains avec dix doigts chacune, mais beaucoup de mesures à faire sur des cartes en cours de test, voici un accessoire qui mérite votre attention : c'est le chaînon manquant entre pince crocodile et pointe de touche.​

Mesures mains libres avec pointe de touche sans arrimage mécanique

Un an après avoir lancé leur support magnétique de cartes prototypes, à la fois facile d’emploi, flexible et stable, les inventeurs du PCB holder, forts de leur succès, en proposent une V2 épatante. Leur innovation consiste en une conciliation habile des exigences de la mécanique – c'est-à-dire les techniques d’immobilisation des cartes sur votre établi – et celle de la mesure – la fiabilité des contacts – cruciale pendant les tests.
On connaissait divers modèles de « troisièmes mains », plus ou moins stables, mais voici la quatrième main. Celle qui vous permet d'appliquer des sondes de mesure sans arrimage mécanique... et de les lâcher ! Il semble que cette astuce soit née de propositions issues de la communauté des utilisateurs de la première version du PCB holder. Ceux-ci ont exprimé le souhait de mesurer en continu, les mains libres, avec des pointes de touche tenues en place par un bras flexible en col de cygne, portant une sonde interchangeable.

Contacts à ressort : ni vis, ni grip-fils ni crocodiles

Pour immobiliser la sonde de mesure, il suffit de comprimer un peu le ressort du contact de touche contre la broche à tester, puis de le relâcher. La rigidité du bras métallique (flexible) sur lequel est montée la sonde est suffisante pour la maintenir en place et établir un contact fiable. Grâce à la force des aimants montés dans l’embase du bras et à sa force d’appui, rien ne bouge. Ni la carte, ni les sondes. Vous pouvez même manipuler (prudemment) le support.
Le couplage mécanique de la sonde au bout du bras flexible est assuré par un pas de vis (M3), ce qui en garantit l'immobilisation. Le changement de tête de sonde est très rapide.
 


Voici encore une vue en gros plan de la mise en place et de l'immobilisation de la sonde contre les broches du circuit à tester. Quelques images valent mieux que de longues explications.
 
Chargement des commentaires...
articles apparentés