Résistances de puissance ultraplates

21 septembre 2018, 15:29
Réduire la puissance
Réduire la puissance
Les résistances de puissance WDBR-UL de TT Electronics ont une épaisseur d’à peine 2 mm grâce au dépôt d’un film épais sur de l’acier. Les spécifications de lignes de fuite, de distance d’isolation dans l’air et de puissance sont conformes aux normes UL508. Les applications types sont les convertisseurs de fréquences, le freinage dynamique, la limitation des courants d’appel, les circuits d’atténuation, les éléments de chauffage dans les ensembles électroniques et la protection contre les surtensions dans les turbines d’éoliennes.
 

La série contient neuf valeurs de résistance ​​(12, 15, 20, 22, 25, 47, 50, 100, 150 Ω) dans cinq puissances (170, 190, 240, 250 et 260 W). Ces valeurs correspondent à une puissance continue, avec montage sur un dissipateur thermique possédant une résistance thermique de 0,53 °C/W à 25 °C. La capacité de charge est étagée à 660, 740, 850, 950 et 1 410 W, respectivement, pour une ventilation forcée de 5 m/s. Les résistances admettent une puissance crête atteignant 7 kW et tolèrent une surcharge ponctuelle de 13 kW. Leur inductance est inférieure à 6 μH.

Les résistances sont constitués d'une couche diélectrique à haute intégration, déposée sur un substrat d’acier inoxydable portant le motif résistif à film épais. Un processus final de cuisson permet d’encapsuler la résistance dans un vernis haute température.
 
Chargement des commentaires...
articles apparentés