L'oscillo oscille : allégorie pour électroniciens

20 janvier 2017, 07:00
L'oscillo oscille : allégorie pour électroniciens
L'oscillo oscille : allégorie pour électroniciens
Je me suis amusé à comparer mon activité de publication de circuits électroniques au fonctionnement de mon instrument de mesure favori, l'oscilloscope à tube cathodique.
Examinons cette analogie. Voici le rédacteur (le canon à électrons). Il écrit sous haute tension  (2 kV) en puisant dans ses connaissances plutôt aléatoires (la cathode), avec son stylo à pointe fine (concentration max. du faisceau) sur du papier (la surface du tube). Sur le trajet entre son réservoir de connaissances et le papier, ce qu'il écrit (le faisceau d'électrons) est influencé (déviation) par ses relecteurs (le wehnelt) et par l'éditeur (la grille-écran) afin de viser la cible avec la plus grande précision (le point phosphorescent). Ce beau monde travaille dans la plus grande concentration (la focalisation) dans la tour d'ivoire de la Rédaction (sous vide extrême).
Parfois, sur ses sujets favoris, le rédacteur produit des textes et des illustrations crépitant de trouvailles  (post-accélération 10 kV). Gare à la susceptibilité du rédacteur (chataignes). Ça sent le roussi. Le niveau général s'effondre (empoisonnement de la cathode et déplétion), les explications deviennent vagues (astigmatisme), il faut se garder des forces commerciales et du CxO*  (blindage mu-métal).

Voyez Elektor comme un oscilloscope et vous comprendrez l'importance des amplificateurs, des atténuateurs, des oscillations, de la rétroaction et du déclenchement. Pour Rétronique, ma rubrique de paléo-électronique dans le magazine Elektor, rétroaction et déclenchement ont un sens non-électronique très évocateur : mes articles déclenchent chez vous, lecteurs, des réactions du genre moi aussi je possède/je cherche/je me rappelle/j'ai démoli ou réparé un tel appareil ». Certains mettent la main à la pâte et m'envoient de leurs antiquités des photos et une description méticuleuse que je n'ai plus qu'à peaufiner.
Certaines réactions sont immédiates, dès le jour de la publication, d'autres arrivent après 23 ans ou même davantage. C'est pourquoi je crée une sous-rubrique de Rétronique, intitulée  DLY’D TRIG (= déclenchement retardé) et c'est vous qui en fixerez le retard (delay). Ça commencera dans le prochain numéro d'Elektor, avec l'article  DLY’D TRIG Made in Belgium. Vous le lirez ; il vous donnera des idées de contributions pour les suivants ! Je les attends.

Quel sera le seuil de déclenchement pour vous mettre en mouvement ? Quel est la durée de votre retard au déclenchement ? Utilisez le bouton ci-dessous pour nous dire ce que vous en pensez.

* Chief eXperience Officer : c'est le monsieur ou la dame qui, mieux que vous-même, sait ce que vous voulez.
Chargement des commentaires
articles apparentés