Elektor Team

Une voiture qui se conduit presque toute seule

10 décembre 2013, 14:38
Une voiture qui se conduit presque toute seule
Une voiture qui se conduit presque toute seule

Parmi les nombreux systèmes d’assistance qui équipent les voitures récentes, tout le monde connait, au moins de nom, l'anti-blocage de sécurité, dit ABS, et le répartiteur automatique de freinage ou EBD. Le constructeur Subaru voit plus loin que les autres avec son système EyeSight, qui va équiper sous peu la gamme Legacy et Outback au Etats-Unis. Ce système, composé de deux caméras vidéo à capteurs CCD placées en haut du pare-brise, de part et d’autre du rétroviseur intérieur, et d’une électronique  musclée, est capable d’assurer des fonctions tout simplement inconcevables il y a encore quelques années. Jugez plutôt.

Tant que le véhicule roule à moins de 30 km/h, il est capable de détecter un obstacle, un piéton par exemple, et de faire arrêter automatiquement la voiture afin d’éviter toute collision.

Au dessus de 30 km/h, il reste actif mais ne peut plus que freiner le véhicule afin de limiter les dégâts en cas de choc. Pour cela, il agit sur les freins bien sûr mais coupe également l’accélérateur.

En surveillant le marquage au sol, les caméras sont donc à même de déterminer si le conducteur fait un écart de trajectoire. Le système fait la différence entre écart de trajectoire volontaire et involontaire, se basant pour cela sur le fait que le conducteur a actionné ou non le clignotant (hum hum !).

Enfin, ultime fonction valide jusqu’à une vitesse de 140 km/h, la mesure de distance par rapport au véhicule qui précède afin de maintenir une distance de sécurité automatiquement adaptée à la vitesse.

Aucune date de disponibilité de ce système n’est annoncée sur les modèles de cette marque commercialisés en France. Ce qui laissera peut-être aux automobilistes le temps de réapprendre à utiliser le clignotant.

Chargement des commentaires
articles apparentés