Tous les articles de Willy Dhooge
Clignotant électronique
1 novembre 2005 par Willy Dhooge

Clignotant électronique

Certains « cyclomotoristes » ont des notions non seulement de moteurs mais aussi d’électronique, comme le prouve le présent article. L’auteur avait quelques difficultés avec le clignotant mécanique de son Harley, ce qui le poussa à en imaginer une version électronique. Pratique non seulement pour les motos mais aussi pour tous les 2, voire 4 roues.La fonction d’un clignotant mécanique présent sur un cyclomoteur, une moto voire une voiture est de faire en sorte que les ampoules des clignotants de direction clignotent à une fréquence fixe (qui change d’un véhicule à l’autre). Cet accessoire se résume souvent à un relais ou un système bimétal qui a toujours la mauvaise habitude de rendre l’âme lorsqu’il ne le faut pas. La question essentielle qui se pose alors est alors de savoir s’il est encore possible de trouver un clignotant d’origine ou s’il ne vaut pas mieux le remplacer par de l’électronique ?Nous allons vous prouver ici combien cette seconde approche est facile.Le coeur de notre circuit est un FETMOS à canal-N de puissance capable de supporter des courants allant jusqu’à 26 A (figure 1).Comment ça marche ?Le circuit est pris en série avec les ampoules. Lorsque le FET est passant, la diode D1 et le condensateur C1 assurent la présence de la tension d’alimentation de l’électronique de commande pendant les périodes d’allumage des ampoules. De plus, par l’alternance allumé/éteint, la cathode de D1 voit son potentiel relevé de 11 V au-delà de la tension de la batterie de sorte que la grille du FETMOS peut le forcer à pleine conduction.
Lire plus...
TÉLÉCHARGEMENT pour les MEMBRES