• catégorie : Éducation et Information
  • Publié en 2/2000 à la page 0
Présentation de l'article

Ça bouge chez les accus et batteries

progrès ponctuels – révolution toujours possible

Ça bouge chez les accus et batteries
On aurait pu penser que l’introduction des accumulateurs ion-lithium depuis… presque 5 ans déjà aurait sonné, ou presque, le glas des innovations. Un examen plus approfondi de la situation indique toutefois que, à côté des améliorations ponctuelles, de grands chambardements se préparent, comme le passage à 42 V dans l’alimentation électrique des véhicules, l’introduction des accus lithiumpolymère dans la téléphonie mobile et la retraite prochaine des accus nickel-cadmium.Elektor n’a pas attendu pour publier un rapport exhaustif sur les propriétés et les applications des accumulateurs ion-lithium, la technique de charge y comprise ; la parution de cet article date en effet de septembre 1996. Cette technique a gagné depuis du terrain, avant tout dans le domaine des ordinateurs portatifs et des caméscopes. Le nombre d’unités produites, passé de 140 millions (1996) à 385 millions (1999), a donc plus que doublé. Seul le secteur des accumulateurs ion-lithium destinés à la téléphonie mobile a marqué un léger recul en Europe.
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Chargement des commentaires