• catégorie : Éducation et Information
  • Publié en 4/2000 à la page 0
Présentation de l'article

Les robots dans l'industrie automobile

Un bras rude mais fort

Les robots dans l'industrie automobile
Une visite à une fabrique moderne de voitures permet de se convaincre rapidement que la production entièrement automatique dans des halles dépourvues de toute présence humaine n’est qu’une vision d’avenir. Il est toutefois difficile de ne pas remarquer la présence, parfois dominante, de collègues robots travaillant à la chaîne. Le gros oeuvre de la carrosserie, par exemple, est déjà presque entièrement entre les « mains » des « automates mobiles à plusieurs axes », généralement pourvus d’un seul bras, qui se chargent des travaux de force.Il existe des choses, parfois très banales, auxquelles on n’attache aucune importance. Par exemple : deux travailleurs doivent placer une pièce à usiner dans une matrice. La pièce pèse 30 kg. Quarante fois par heure, 8 heures par jour. Au cours d’une seule journée de travail, les 2 travailleurs ont déplacé un « volume » de matériau de 30 kg x 40 x 8, donc 9 600 kg. Lorsque la journée s’achève, ils ont donc déplacé à eux deux la quantité impressionnante de 9,6 t, soit 4,8 t chacun. Et cela chaque jour. Nous vous épargnons la suite des calculs.
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Chargement des commentaires