• catégorie : Microcontrôleurs
  • Publié en 5/2000 à la page 0
Présentation de l'article

Travailler avec l'écran tactile

Le microcontrôleur calcule le point de contact

Qui, de nos jours, ne connaît ces écrans où l’on écrit ou dessine en l’effleurant du doigt ou d’une pointe ? Comment fonctionnent-ils et comment déterminer les coordonnées du point de contact ? Le présent montage vous permettra, très simplement, de mettre en oeuvre un écran tactile. Il ne demande qu’une seule puce, un microcontrôleur standard bon marché. Le montage se contente de très peu d’énergie et se calibre automatiquement.Il existe plusieurs sortes d’écrans tactiles : capacitifs, optiques, résistifs et à ondes guidées. Notre choix s’est porté sur les écrans résistifs en raison de leur faible coût et de leur décodage aisé. Ils sont composés de deux couches de plastique séparées par une couche conductrice à résistance spécifique relativement haute. De minuscules pastilles séparent les feuilles pour éviter tout contact au repos. La feuille supérieure est parcourue, des deux côtés, de bandes conductrices, dans le sens de la longueur de l’écran. La feuille du bas est parcourue de bandes identiques, mais dans le sens de la largeur.
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Chargement des commentaires