• catégorie : Microcontrôleurs
  • Publié en 6/2000 à la page 0
Présentation de l'article

Interface de bus CAN pour PC

Épaulé par un nouveau logiciel

Interface de bus CAN pour PC
Le potentiel d’un système à bus CAN croît en fonction du nombre d’appareils différents qu’il est en mesure de piloter. L’interface présentée dans cet article permet de connecter n’importe quel PC à un bus CAN.Il va falloir faire appel, en vue de préparer un PC à sa connexion à un bus CAN, à l’une des interfaces dont il dispose. Cette approche permet de se passer d’une carte d’E/S enfichable spécifique de sorte que le montage qui en résulte peut également être utilisé avec un ordinateur portable. Bien qu’en pratique elle aurait pu être utilisée, nous n’avons pas choisi l’interface sérielle mais opté pour l’interface parallèle, sachant qu’elle seule peut tirer profit pleinement des taux de transmission élevés d’un système à bus CAN. La dite interface servant non seulement à l’émission de données mais aussi à leur réception, cela implique qu’elle doit être paramétrée en mode bidirectionnel. Sur les interfaces parallèles prenant la forme d’une carte encartable il faudra mettre un cavalier dans la bonne position, sur les cartes-mères à Pentium modernes ce paramétrage se fait par le biais du BIOS (mode EPP). On pourra même utiliser un PC antique si tant est qu’on le dote d’une carte d’interface parallèle bidirectionnelle moderne, disponible dans le commerce à un prix très abordable.
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Produits
Fichier Gerber

Le circuit imprimé de cet article est disponible sous forme d’un ou plusieurs fichiers Gerber. Seuls les membres de la communauté d’Elektor peuvent télécharger gratuitement ce(s) fichier(s). Avec ce(s) fichier(s), vous pouvez réaliser vous-même le circuit imprimé ou bien le faire faire.
Si vous souhaitez passer par un service en ligne, nous vous recommandons notre partenaire Eurocircuits. Nous faisons régulièrement appel à Eurocircuits pour nos prototypes et notre production en série.

Résistances :
R1 à R12,R17 à R19,R21 = 390 ?
R13 = 4k?7
R14,R15,R20 = 10 k?
R16 = 56 k?
R22,R23 = 5?6
R24 = 120 ?
R25 = réseau SIL de 4 résistances de 4k?7
R26 = réseau SIL de 8 résistances de 4k?7
Condensateurs :
C1,C2 = 22 pF
C3 = 10 µF/25 V vertical
C4,C9 à C11 = 100 nF, RM5
C5 = 470 µF/25 V vertical
C6 = 220 µF/10 V vertical
C7 = 100 µF/10 V vertical
C8 = 1 µF/10 V ou MKT RM5
Semi-conducteurs :
D1,D2 = diode zener 12 V/400 mW
D3 = 1N4004
IC1 = PCA82C200 ou SJA1000 * (Philips)
IC2,IC3 = 6N137 (entre autres Toshiba)
IC4 = PCA82C250 (Philips)
IC5 = NMV0505SA (Newport, chez Farnell 589 810)
IC6 = 7805
Divers :
JP1 = cavalier
K1 = embase Sub-D à 9 contacts mâle en équerre encartable
K2 = embase Sub-D à 9 contacts femelle en équerre encartable
K3 = embase Sub-D à 25 contacts mâle en équerre encartable
X1 = quartz 16 MHz
2 picots
Chargement des commentaires