• catégorie : Éducation et Information
  • Publié en 10/2000 à la page 0
Présentation de l'article

Peter van Lith, faiseur de robots

Où peut mener la passion de l’électronique ?

Peter van Lith, faiseur de robots
Il soudait depuis sa tendre enfance. Des radios, des amplis, des guitares, des modèles réduits d’avions et même un ordinateur. Mais Intel l’a laissé tomber et l’ordinateur à moitié fini a pris les poussières sur une étagère de l’atelier. Un court séjour aux Arts dramatiques et vers 1980, Peter se passionne pour l’Intelligence Artificielle, l’IA.Son atelier à Purmerend respire l’antre de l’inventeur. Cette armoire, cette encoignure, l’établi même recèle un objet susceptible de bouger tout seul ou de pousser un cri. Un des ses vieux copains de jeux, Furby, m’implore des yeux. Et puis, je le reconnais, il y a là ce bloc RCX de Lego Mindstorms sur lequel Peter s’acharne. Ça vous a pris quand, la passion des robots ? « À l’origine, il y a le temps que j’ai passé à l’Union Technique, au début des années 60. L’UT se lançait alors dans les ordinateurs destinés à l’administration et j’en ai profité pour y apprendre des tas de choses.
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Chargement des commentaires