• catégorie : Ordinateurs
  • Publié en 12/2000 à la page 0
Présentation de l'article

L'électronique sur PC (4)

Expériences d’électronique avec l’interface sérielle

Nous nous sommes penchés jusqu’ici sur les particularités des sorties RS-232. Passons aux entrées. Les normes exigent que les signaux dépassant +3 V soient identifiés comme signaux de niveau haut, ceux de moins de –3 V comme signaux de niveau bas. Les niveaux intermédiaires sont indéfinis.Les cartes enfichables RS-232 sont équipées la plupart du temps de récepteurs de ligne type 1489 (figure 1). Ces C.I. n’ont besoin que d’une tension d’alimentation unique de 5 V. Le circuit interne est composé d’un étage de commutation simple à 3 transistors. On voit que le seuil de commutation peut être en fait proche du seuil base-émetteur à environ 0,6 V. En tenant également compte du diviseur de tension 3k8/10 k? à l’entrée, on atteint environ 0,8 V. Mais une résistance RF relie aussi la sortie du deuxième transistor à la base de premier.
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Produits
Chargement des commentaires