• catégorie : Ordinateurs
  • Publié en 1/2001 à la page 0
Présentation de l'article

L'électronique sur PC (5)

Mesure de valeurs analogiques

Les articles précédents de cette série décrivaient l’utilisation du PC pour des tâches purement numériques : commuter, interroger et compter. Il est temps de devenir plus analogique. Un programme ne doit pas être seulement capable de distinguer entre « oui » et « non », mais aussi entre « plus grand » et « plus petit ».Une tension quelconque appliquée à l’entrée de l’interface sérielle est lue comme logique 0 ou logique 1. Le PC n’est toutefois pas « en mesure » de mieux déterminer la valeur de la tension. L’utilisation d’une résistance entre une sortie à un niveau haut et une entrée donne un résultat similaire. Soit la valeur de la résistance est assez faible pour provoquer l’apparition d’un état 1 bien défini à l’entrée, soit elle ne l’est pas. Il faut recourir à une autre méthode si l’on veut en savoir plus long.
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Produits
Chargement des commentaires