• catégorie : Microcontrôleurs
  • Publié en 5/2002 à la page 0
Présentation de l'article

Cours Microcontrôleurs (5)

UART, temporisateur et interruptions

Nous avons, dans les articles précédents de ce cours, porté notre attention principalement aux langages de programmation. Il nous semble temps maintenant de nous intéresser d’un peu plus près à l’aspect matériel du microcontrôleur. Les points auxquels nous allons nous intéresser ici sont le temporisateur (Timer), l’UART et les interruptions.L’interface sérielle interne que possède tout microcontrôleur de la famille 8051 permet d’établir une liaison rudimentaire pour la transmission de données avec un PC. Sachant que cette interface prend la forme d’un UART (Universal Asynchronous Receiver/Transmitter = Émetteur/Récepteur Asynchrone Universel) matériel autonome, ceci constitue une charge à peine sensible pour le processeur qui n’en est que fort peu ralenti. L’émission et la réception des octets, opérations dont est chargé l’UART, se fait en arrière-plan. L’important est de veiller à une initialisation correcte et à s’assurer que le transfert des données vers et depuis l’UART se fait correctement.
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Chargement des commentaires