• catégorie : Audio, Vidéo et Musique
  • Publié en 7/2002 à la page 0
Présentation de l'article

Régénérateur d’image DVD

Suppression de signaux parasites

Régénérateur d’image DVD
Jusqu’à présent, l’achat d’un graveur de DVD est et reste déconseillé pour diverses raisons, absence de standard commun, problématique anti-copie non résolue et prix élevé. Les magnétoscopes analogiques resteront partant, pour un certain temps encore, l’approche la plus utilisée pour l’enregistrement d’images. Il faut partant faire en sorte que le signal vidéo de sortie ne comporte plus de parasites gênant une recopie à des fins privées, parfaitement légale, dans nombre de pays européens.Les processus d’enregistrement d’images analogiques se verront, progressivement mais inévitablement, remplacés par le stockage d’images numérique. Nous mettons l’accent sur progressivement, car le prix des graveurs et des DVD inscriptibles, de même que l’incertitude qui plane quant au format de stockage devant devenir le standard, freinent très ostensiblement le changement.
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Fichier Gerber

Le circuit imprimé de cet article est disponible sous forme d’un ou plusieurs fichiers Gerber. Seuls les membres de la communauté d’Elektor peuvent télécharger gratuitement ce(s) fichier(s). Avec ce(s) fichier(s), vous pouvez réaliser vous-même le circuit imprimé ou bien le faire faire.
Si vous souhaitez passer par un service en ligne, nous vous recommandons notre partenaire Eurocircuits. Nous faisons régulièrement appel à Eurocircuits pour nos prototypes et notre production en série.

Extra info, Update
Suite à un petit problème de production, la sérigraphie de certaines des platines ne visualisent pas la position des ponts de câblage. Ceux-ci sont cependant indispensables au fonctionnement du montage, d’autant plus que certains doivent se « faufiler » autour et sous certains des composants. Il faudra, si vous avez en main une platine ne comportant pas la sérigraphie des ponts de câblage, vous reporter à la figure 5 de la page 15 pour effectuer ces implantations.
Résistances :
R1,R8,R9,R18 = 150 Ohm
R2,R4,R21,R22 = 10 kOhm
R3 = 1kOhm 5
R5,R13,R25 = 1kOhm 2
R6,R7 = 75 Ohm
R10 = 270 Ohm
R11,R14,R26,R28 à R30,R32 = 1 kOhm
R12,R15 = 220 Ohm
R16,R20 = 390 kOhm
R17,R24 = 100 Ohm
R19,R23 = 2kOhm 2
R27 = 47 kOhm
R31 = 100 kOhm
Condensateurs :
C1,C3,C5,C9,C13,C14 = 100 nF (RM5)
C2 = 33 pF
C4 = 56 pF
C6 à C8,C21 = 2µ F2/25 V (vertical)
C10 = 6µ F8/16 V tantale
C11 = 100 pF
C12 = 47 µ F/6V3 tantale (côté pistes)
C15,C16 = 47 pF
C17 à C20 = 10 nF (RM5)
C22 = 1 000 µ F/25 V (vertical)
C23 = ajustable 30 pF (petit modèle)
Bobines :
L1,L2 = 15 µ H axial
Semi-conducteurs :
B1 = B80C1000 (rond)
D1...D4 = LED rouge faible courant 3 mm
IC1,IC2 = 74HC4053
IC3 = EPM7064SLC44-10 (Altera, programmé EPS 010121-31)
IC4 = 4805 (low drop)
T1,T2,T4,T5 = BC550
T3,T7,T8 = BC560
T6 = BF245B
Divers :
K1,K2 = embase Péritel (SCART) encartable en équerre
K3,K4 = embase mini-DIN à 4 contacts en équerre (pour SVHS, Hosiden)
K5 à K8 = quadruple embase Cinch pour montage châssis (Conrad 736910)
K9 = bornier encartable à 2 contacts au pas de 7,5 mm RM7,5
S1 =inverseur unipolaire à bascule à position centrale encartable en version miniature
Tr1 = transfo 1 x 6 V, 1VA5 à 1VA9 tel que, par exemple, BV EI 303 2030 (Hahn)
X1 = quartz 8,867 238 MHz (quartz PAL)
Boîtier à 2 demi-coquilles emboîtables de 124 x 71 x 41 mm (Conrad 520993 + 521035)
Platine : EPS 010121-11
EPLD programmée : EPS 010121-31
Chargement des commentaires