• catégorie : Électronique
  • Publié en 9/2002 à la page 0
Présentation de l'article

Le secret d’Escher-Tronic !

Impossible n’est pas français – contradiction des lois de Kirchhoff!

Le secret d’Escher-Tronic !
Nombre d’idées vraiment révolutionnaires doivent souvent au hasard le fait qu’elles aient vu le jour. Ceci est également vrai de la découverte présentée ici, découverte qui ébranle les fondements de l’électrotechnique.Les premières nouvelles concernant ce razdemarée arrivèrent au laboratoire d’Elektor le 1.04.2001, par le biais d’un informateur secret et ce en provenance d’une Haute École allemande de renom. C’est là que furent observés les phénomènes auxquels nous allons nous intéresser dans le cadre de cet article. En collaboration avec la dite HauteÉcole nous sommes même arrivés à réaliser un montage que tout lecteur de ce magazine pourra reproduire en vue de vérifier les résultats énoncés.
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Résistances :
(toutes 1/8 W, film métal tolérance de 1%)
R1 = 1 MOhm
R2 = 330 Ohm
R3 = 100 kOhm
R4 = 10 kOhm
Condensateurs :
C1 = 5nF6, (50 V, MKS ou MKT)
C2 = 1 nF (50 V céramique)
Semi-conducteurs :
D1,D2 = 1N4148 ou 1N914
IC1 = HCF4066B (STMicroelectronics)
Chargement des commentaires