• catégorie : Microcontrôleurs
  • Publié en 9/2002 à la page 0
Présentation de l'article

Contrôleur de continuité

Un instrument fiable

Un électronicien ne pourrait pas survivre sans contrôleur de continuité. Mais de nombreux modèles que l’on achète dans un magasin d’électronique présentent un défaut : ils ne sont pas sans danger pour l’objet mesuré !Les diodes semi-conductrices au silicium (y compris les diodes base-émetteur des transistors) conduisent à partir d’une tension de 0,6 V ou encore plus basse pour les composants modernes comme les diodes de Schottky. Si la tension aux pointes de mesure d’un contrôleur de continuité dépasse cette valeur, le courant qui passe peut être trop élevé et détruire le composant. Le contrôleur de continuité présenté ici n’applique qu’une tension de 5 mV lorsque le « passage » est de 10 ? ; le courant à travers l’objet mesuré est limité à 0,6 mA.
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Produits
Résistances :
R1 = 33 kOhm
R2 = 4kOhm 7
R3 = 1kOhm 8
Condensateurs :
C1,C2 = 10 µ F/16 V vertical
Semi-conducteurs :
T1 = BC557
T2 à T4 = BC337 ou BC347
Divers :
BT = pile mignon (R6) avec porte-pile
Bz1 = résonateur à courant continu pour 5 à 6 V
Boîtier = tube plastique pour installations électriques
Chargement des commentaires