• catégorie : Éducation et Information
  • Publié en 9/2003 à la page 0
Présentation de l'article

Micro-piles à combustible

Remplaceront-elles les piles et les accumulateurs ?

La micro-pile à combustible développée par la collaboration Fraunhofer avec l’institut de technologie des micro-systèmes de l’université de Fribourg-en-Brisgau se distingue des piles conventionnelles par sa forme ultra-plate.L’hydrogène d’une pile à combustible PEM (Proton Exchange Membrane, membrane à échange de protons) est décomposé chimiquement sur l’anode en protons et électrons. Les électrons circulent dans le consommateur (la charge) en passant par l’anode et la cathode tandis que les protons diffusent par l’électrolyte et réagissent sur la cathode avec l’oxygène de l’air en produisant de l’eau. L’eau est éliminée du système sous forme d’excès d’humidité atmosphérique. La figure 1 illustre ce principe. Les piles à combustible PEM fonctionnent déjà à une température (relativement) basse se situant entre 70 et 90 °C.
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Chargement des commentaires