• catégorie : Audio, Vidéo et Musique
  • Publié en 10/2003 à la page 0
Présentation de l'article

Montages à tubes à tensions faibles (1)

Expérimentations intéressantes et étonnantes avec tubes

Montages à tubes à tensions faibles (1)
Est-ce de la pure nostalgie ou ne sait-on vraiment pas très bien si les tubes ne sont pas, pour une raison ou une autre, quand même meilleurs que les transistors ? Quoi qu’il en soit, les tubes connaissent, ces derniers temps, un peu partout, un véritable retour (come-back). Cependant, nombre d’amateurs potentiels sont rebutés par l’apparente complexité des montages à tubes et effrayés par les tensions élevées mises en oeuvre. Et cependant, nombre de caves et de greniers recèlent des quantités de tubes; pourquoi ne pourrait-on pas s’essayer à quelque chose de nouveau avec des (vieux) tubes ?En règle générale, les tubes travaillent à des tensions d’anode de 250 V voire plus, ces niveaux ne tombant pratiquement jamais en dessous de 100 V. Dans le cas d’amplificateurs de puissance, en particulier lorsqu’il s’agit d’émission, ces tensions peuvent grimper jusqu’à plusieurs kilovolts.
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Chargement des commentaires