• catégorie : Éducation et Information
  • Publié en 1/2004 à la page 0
Présentation de l'article

Inverseur de polarité automatique

Sans diodes ni relais

Inverseur de polarité automatique
Il existe toujours le danger, avec des appareils alimentés par pile que l’on fasse une erreur de polarité lors de la mise en place des piles. L’implantation d’une diode ou d’un pont de redressement à diodes apporte indubitablement une solution à ce problème mais se traduit par des pertes d’énergie dont on se serait fort bien passé. L’alternative moderne à cette approche prend la forme d’un circuit intégré dernier-cri doté de commutateurs analogiques doubles.Il existe depuis belle lurette des éléments de commutation CMOS, mais il a fallu attendre l’avènement des téléphonesmobiles et des appareils de mesure portables pour que les fabricants de circuits intégrés se soient vus forcés d’améliorer la famille logique 4000 qui avait bien vieilli.
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Chargement des commentaires