• catégorie : Microcontrôleurs
  • Publié en 3/2004 à la page 0
Présentation de l'article

La pratique des CPLD (2)

matériel du 7000S d’Altera

La pratique des CPLD (2)
Nous allons, dans cette seconde partie, nous intéresser au matériel d’une CPLD 7000S d’Altera, pour ensuite examiner la programmation du compte-tours numérique.Le descriptif du matériel n’a pas la prétention de se substituer à la documentation exhaustive du site Web d’Altera, mais d’expliquer la structure interne nécessaire à la compréhension.L’unité la plus petite d’une CPLD est la macro-cellule, une bascule dotée de logique en amont. La logique peut recevoir jusqu’à 36 signaux d’entrée appliqués simultanément sous forme Vrai (True) et Complément (Complement) c’est-à-dire non inversé et inversé). Ces signaux subissent ensuite une fonction logique ET (AND, termes produit), chaque macro-cellule pouvant appliquer une fonction « OU » sur un maximum de 5 de ces termes produit. Si ces 5 termes OU s’avéraient insuffisants, il est possible, par le biais de différents mécanismes, de faire appel à des ressources de macro-cellules plus ou moins juxtaposées.
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Produits
Fichier Gerber

Le circuit imprimé de cet article est disponible sous forme d’un ou plusieurs fichiers Gerber. Seuls les membres de la communauté d’Elektor peuvent télécharger gratuitement ce(s) fichier(s). Avec ce(s) fichier(s), vous pouvez réaliser vous-même le circuit imprimé ou bien le faire faire.
Si vous souhaitez passer par un service en ligne, nous vous recommandons notre partenaire Eurocircuits. Nous faisons régulièrement appel à Eurocircuits pour nos prototypes et notre production en série.

Chargement des commentaires