• catégorie : Éducation et Information
  • Publié en 5/2004 à la page 0
Présentation de l'article

Des capteurs et des hommes

Technologie des capteurs au MIT

Des capteurs et des hommes
« Électronique des polymères pour capteurs chimiques. » C’était le sujet d’un exposé donné lors de la 10e Conférence sur la Recherche et le Développement organisée par l’Institut de Technologie du Massachusetts (MIT). Il devait donner un aperçu des derniers développements de l’électronique dite « plastique ». Le nom du conférencier aurait dû nous mettre la puce ( !) à l’oreille. Le professeur Timothy M. Swager est directeur adjoint de l’institut de nanotechnologie militaire défensive ISN (Institute for Soldier Nanotechnology) du MIT. Qu’est-ce qu’il mijote ?Une phrase suffit au professeur du MIT pour donner la réponse : « Nous voulons fabriquer des capteurs qui puissent être monomoléculaires. » Un noble but, mais pas exactement immédiat. Ou bien ? Le monoxyde de carbone (NO), par exemple, est facilement détectable par des capteurs à polymères : NO est un gaze incolore toxique qui augmente la conductibilité des polymères. Un capteur bien conçu réagit déjà à quelques nanogrammes. Des systèmes polymères plus complexes pourraient détecter des substances qui le sont aussi.
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Chargement des commentaires