• catégorie : Microcontrôleurs
  • Publié en 12/2004 à la page 0
Présentation de l'article

Adieu'16', Bienvenue PIC18F, 2ème partie

la ROM et les tables de recherche de grande taille

Adieu'16', Bienvenue PIC18F, 2ème partie
Les processeurs de la série 18Fxx2 disposent soit de 16, soit de 32 Koctets de ROM Flash. Cependant, chaque instruction de programme consomme au moins un mot (et donc deux octets), ce qui veut dire qu’en termes de nombre de lignes de code de programme, vous serez limité à un maximum de 8 ou de 16 Koctets. Par conséquent, au niveau de la programmation vous ne pourrez jamais adresser que les emplacements d’ordre pair de la ROM.Si dans le cas d’un programme de la série 16F vous observez la fenêtre de la mémoire de programme, les adresses du code s’incrémentent au rythme d’une unité par ligne, soit 0000, 0001, 0002, etc. Le même code destiné à un 18F générerait un programme présentant un incrément de deux à chaque ligne : 0000, 0002, 0004, etc.
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Chargement des commentaires