• catégorie : Domestique
  • Publié en 10/2005 à la page 0
Présentation de l'article

Des doigts virtuels

Sur votre télécommande

Des doigts virtuels
Qui ne connaît ces interrupteurs sans fil qui allument et éteignent les lampes à distance ? Les magasins de bricolage en proposent des ensembles de plusieurs prises et d’une télécommande ad hoc. Et vous pouvez à présent tout orchestrer de votre fauteuil. Oui, mais comment faire si, par exemple, vous voulez utiliser ces lampes pour créer une animation lumineuse en votre absence, question de décourager d’éventuels cambrioleurs ? Un petit prolongement à la télécommande existante peut s’y adonner à votre place, pour votre plus grande satisfaction.
Dans la technique moderne, il n’est pas rare qu’un souci en remplace un autre. Comme disait quelqu’un, chaque revers a sa médaille.
Le présent circuit a aussi été conçu dans le but de palier une insuffisance des télécommandes d’éclairage à la maison.
De quoi s’agit-il ? Dans le cadre de la prévention des intrusions, nombreux sont ceux qui emploient un temporisateur, quelques câbles à brancher et l’éclairage, à certains moments, s’enclenche puis s’éteint.
On crée de la sorte pour l’extérieur l’impression d’une présence, mais le système peut se révéler utile également quand une visite s’étire jusqu’aux petites heures, pour inciter avec tact à l’écourter !
Quand l’installation est à télécommande, il n’est malheureusement plus possible d’y incorporer un temporisateur. Les interrupteurs des lampes réagissent uniquement à un signal que la télécommande transmet par radio ou par infrarouge. La question est la suivante : qui manipulera la télécommande en votre absence ?
Même si vous entretenez de bonnes relations avec eux, vous ne pouvez pas demander à vos voisins de s’en occuper. Mieux vaut faire preuve d’inventivité et appeler à l’aide la fée électronique !
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Produits
Résistances :
R1,R2,R4 = 10 k
R3 = 680 k
R5 = 47 k
R6,R9 = 100 k
R7 = 1 k
R8 = 3k3
Condensateurs :
C1,C4 = 10 µF/10 V radial
C2,C3,C8 = 15 nF
C5 = 100 µF/10 V radial
C6,C7,C9 = 100 nF
C10 = 470 µF/25 V radial
Semi-conducteurs :
B1 = B80C1500 (rond)
D1 = diode zener 4V3/500 mW
D2 = diode zen4V7 500 mW
D3 = LED rouge faible courant
D4 = LED rouge faible courant
D5 = 1N4148
IC1 = 4538
IC2 = 4093
IC3 = 4029
IC4 = 4051
IC5 = 7805
IC6 = 7812
Divers :
JP1 = cavalier
JP2 = S1 cf. texte
K1 = embase autosécable à 1 rangée de 11 contacts
K2 = alimentation 6 à 12 V, jack encartable
K3 = alimentation 5 à 9 V, jack encartable
K4 = connecteur à 1 rangée de 11 contacts
chronotemporisateur 230 V
adaptateur secteur 12 V ~ ou 15 V =
adaptateur secteur 5 à 9 V =
boîtier tel que, par exemple, 1591-A (Hammond)
Chargement des commentaires