Présentation de l'article

Multimètres analogiques

Rétronique

Multimètres analogiques
L’aspect le plus intéressant de l’utilisation d’un multimètre analogique « antique » est qu’il vous force à réfléchir avant d’effectuer la mesure. Au nombre des questions que l’on ne pourra manquer de se poser : à quelle valeur puis-je m’attendre, quel calibre dois-je choisir, l’objet de mesure risque-t-il d’endommager le multimètre et où dois-je bien, sur cet appareil, enficher les câbles des sondes ? Les plus jeunes utilisent des MMN (multiMètre numérique) à affichage multi-chiffres à boîtier compact et solide se moquent de toutes ces questions, de contenant de connecter leur instrument à n’importe quel circuit, sans s’inquiéter de la polarité, attendant le cas échéant un signal d’erreur, de préférence envoyé sous forme de Texto accompagné d’une jolie sonnerie à leur téléphone mobile. Que voulez-vous dire il faut savoir ce que l’on mesure ?
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Chargement des commentaires