• Publié en 1/2006 à la page 0
Présentation de l'article

Halte à l’invasion des E-déchets !

Protection de l’environnement avec les directives RoHS et DEEE

Halte à l’invasion des E-déchets !
L’Union Européenne s’attaque avec deux sabres tranchants aux montagnes de déchets électroniques. Que signifient RoHS et DEEE pour le fabricant d’appareils, le commerçant et le consommateur ? C’est ce que nous allons voir.
Tous les appareils actionnés par l’électricité -de la machine à laver à la brosse à dents en passant par le PC -finissent un jour par rendre l’âme. Puis ils sont évacués dans la poubelle domestique, ou avec les objets encombrants, ou encore dans une décharge sauvage. C’est une agression violente contre l’environnement : les autorités estiment que la masse de déchets électroniques augmente trois fois plus vite que le reste des ordures. Il suffit de penser au nombre des PC, disques durs ou imprimantes que chacun de nous a déjà possédés. Les pays de l’Union Européenne auront produit, pour cette année seulement, plus de six millions de tonnes de déchets électriques. De plus le contenu de nombreux appareils électriques est actif : ils sont chargés de poisons comme le plomb, le mercure ou le cadmium.
Si ce problème est appréhendé au niveau européen, c’est parce que les composants électroniques comme les appareils sont souvent importés et exportés (et que beaucoup d’ordures traversent aussi les frontières). En 2002, le Parlement Européen et le Conseil de l’Europe (où sont représentés les gouvernements nationaux) ont édicté deux directives, dénommées 2002/95/CE et 2002/96/CE, connues sous les noms RoHS et DEEE [1], [2]. La directive RoHS - Restriction of use of certain Hazardous Substances in electrical and electronic equipment, ou Limitation de l’usage de certaines substances dangereuses dans les équipements électriques et électroniques - interdit en grande partie les corps toxiques comme le plomb, le mercure et le cadmium dans les appareils actionnés par le courant électrique. La directive DEEE (WEEE = Waste Electrical and Electronic Equipment, en français Déchets des Équipements Électriques et Électroniques) continue de s’imposer au fabricant après la vente. Ainsi le producteur doit identifier ses appareils, les reprendre à ses frais, les recycler autant que possible et préparer les déchets ultimes pour la décharge.
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Chargement des commentaires